Présentation d’Haubourdin

Haubourdin est une commune de la métropole lilloise de près de 15 000 habitants. Sur le canal de la Deûle, à 7 kilomètres de Lille et 226 de Paris, la commune s’étend sur une superficie de 531 hectares. Son altitude est de 17 mètres et ses voisines sont Emmerin, Houplin-Ancoisne, Loos, Hallennes lez Haubourdin, Santes et Sequedin.

La ville se tourne aussi vers les Weppes, poumon vert aux portes de la commune. Tout naturellement, la ville est affiliée à l’Office de tourisme des Weppes.

Elle dispose d’infrastructures variées :
– des écoles maternelles, primaires, des collèges publics ou privés et un lycée privé avec une section professionnelle
– des structures d’accueil petite enfance
– un complexe omnisports et 3 salles de sportifs
– un Centre culturel
– une Bibliothèque municipale
– une Ecole de musique
– des maisons de retraite
– un grand nombre d’associations, forces vives de la commune

La Ville est desservie par la gare et le réseau de bus Transpole. Rendez-vous sur la page Transports à Haubourdin.

Au fil des années, Haubourdin s’est vue récompensée de plusieurs labels :
– « Ruban du développement durable  »  en 2011
– « Ville internet @@@@  » en 2012,2013,2014 et 2017
– « Ville conviviale, ville solidaire  » en 2014
– « Ma commune a du cœur  » en 2015 et 2016 ( 2 Coeurs ) pour l’installation de défibrillateurs accessibles
– « Ma commune a du coeur , Trophée Vidéo  » en 2015 pour la réalisation du clip sur les parcours du coeur
– « Event’trophy prix argent  » au « Com en Or  » pour l’événement fédérateur Cup Song en 2015
– Prix de la presse territoriale (Cap’Com) pour le magazine Haubourdin Mag en 2016

 

Historique

Historique

Le nom d’Haubourdin apparaît pour la première fois sous les formes d’Arboden, Harboden, Harbodin, Haburdin, Habourdin. La première mention du nom de la ville figure dans la charte de donation de l’église d’Haubourdin, faite en 1127 par Symon, évêque de Tournai et de Noyon, à Marie, abbesse de l’abbaye de Denain.

La terre d’Haubourdin relevait du Hainaut jusqu’au 03 octobre 1605, date de son érection en vicomté. Elle appartient aux châtelains de Lille du XIIIème au XVIIème siècle. A ce titre, elle fut possédée par les maisons de Luxembourg, de Bourgogne et de Saint Pol par Henry IV qui la vendit à Nicolas du Chastel, seigneur de la Howarderie.

Le dernier vicomte d’Haubourdin fut le marquis de Roquelaure qui mourut sur l’échafaud en 1794.

Si l’histoire d’Haubourdin vous intéresse, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’Atelier d’Histoire locale.

 

Situation économique

Au XVIe siècle, la ville était célèbre pour ses draperies (1532). Les guerres du XVIIème siècle mirent fin à cette prospérité. Aujourd’hui, Haubourdin, possède une activité économique importante avec Cargill, Frémaux, le groupe S Scarna, Cuvelier Fauvarque et de nombreuses entreprises de services.