Ferme du Bocquiau

La Ville s’engage dans la restauration et la réhabilitation de la Ferme du Bocquiau, édifice reconnu, situé au coeur du quartier de l’Heurtebise.

Certaines fondations datant du XVe siècle en font un vestige du passé. Les objectifs de la Ferme du Bocquiau seront de développer la vie culturelle locale et de favoriser l’accès de tous à la culture.

Lieu de création, d’expérimentation, cet équipement sera dédié aux spectacles avec son théâtre de poche (90 places). Il aura également pour ambition d’accueillir des artistes locaux ou internationaux et d’imaginer des projets participatifs avec les habitants.

La Ferme du Bocquiau sera également un écrin de choix pour les ateliers de pratiques artistiques de la ville, tels les ateliers municipaux de Théâtre et d’Arts plastiques.

Renseignements : 03.20.44.02.90

Bernard Delaby, Maire d’Haubourdin et Vice-Président de la Métropole Européenne de Lille, et Daniel Leroux, délégué départemental de la Fondation du Patrimoine Nord – Pas-de-Calais, ont signé, le 3 février 2015, la convention de souscription en faveur de la réhabilitation de la ferme du Bocquiau.

 

Vous pouvez participer à la réhabilitation de la Ferme du Bocquiau, patrimoine local haubourdinois  :

rouge-bar

 

De février à mai 2016, Emilie Queney et Aurore Wasner, deux artistes-architectes ont été accueillies à Haubourdin dans le cadre de la résidence mission pour la réhabilitation de la Ferme du Bocquiau.

Elles sont parties à la rencontre des Haubourdinois dans la Ville avec leur « rouge-bar » mobile.

Référence aux « rouges-barres », style architectural caractérisé par une succession de briques et de craie que l’on retrouve sur certains murs de la Ferme et sur différentes façades d’Haubourdin et de la région.

Leur projet : relier les différents quartiers de la ville de manière symbolique, à l’aide de fils rouges, en référence à la fois à l’industrie textile qui a marqué le territoire dans le passé et à la couleur de la brique.

Ces fils rouges qui ponctuent la ville, çà et là, vous invitent à une balade pour cheminer jusqu’à la Ferme du Bocquiau, en cours de réhabilitation en futur équipement culturel. Ils traduisent le travail réalisé pendant 4 mois de résidence par Aurore  et Emilie, en collaboration avec les Haubourdinois.
C’est avec la volonté de relier visuellement la Ferme du Bocquiau au reste d’Haubourdin qu’elles ont souhaité prolonger le rouge-barre de la Ferme à l’aide d’un fil rouge à travers la ville. Fabriqué grâce au «Rouge-bar(re)», métier à tisser itinérant, tricoté, noué, crocheté ou cousu par les Haubourdinois, le fil rouge les relie aussi symboliquement les uns aux autres par leur action commune.
Pour des raisons de solidité et de coût, elles ont détourné du filet d’emballage industriel rouge, fourni par une entreprise locale.

 

Pour découvrir la « rouge-balade », suivez le plan :

plan-balade-rouge

Vous pouvez retrouver leur travail sur leur blog : residencehaubourdin.wordpress.com ou sur leur page facebook : collectifhopscotch

  OBJET DE LA Résidence

La Ville d’Haubourdin a été sollicitée par la DRAC pour une nouvelle résidence mission, dans le cadre de la réhabilitation de la ferme du Bocquiau.
Dans la perspective de l’ouverture prochaine de l’équipement (vraisemblablement courant septembre 2017), il est proposé d’accueillir à nouveau un ou des artistes pendant 4 mois avant cette ouverture, pour sensibiliser le public et lui permettre de s’approprier l’équipement. Cette résidence verrait son point d’orgue lors de la fête de rentrée culturelle qui se déroulerait à la ferme du Bocquiau.
Ce projet s’inscrit dans la dynamique à venir de l’équipement, qui est multiple :
  • un lieu d’histoire et de patrimoine
  • un lieu de diffusion et de pratique culturelle
  • un lieu ouvert sur la ville et le territoire
 

DÉROULEMENT

10 novembre 2016 : lancement de l’appel à projet
20 janvier 2017 : annonce du candidat retenu, après réunion du jury, instruction des dossiers et choix du candidat
29 mai 2017 – 2 juin 2017 : semaine d’immersion pour l’artiste sur le territoire avec programmation. Sensibilisation auprès des enseignants, avant les vacances d’été.
28 août 2017- 15 décembre 2017 : résidence mission.
Durant cette résidence, l’artiste pourra :
  •  rencontrer des partenaires, notamment associatifs fin août et courant septembre
  • participer au lancement de saison – fête de rentrée – ouverture Ferme du Bocquiau fin septembre.
    Il aura également la possibilité de présenter des œuvres déjà existantes : il donnera une couleur « famille » à la résidence mission, politique forte de la collectivité

L’artiste représentera la première résidence de la ferme du Bocquiau qui préfigurera les suivantes et leur donnera le ton. Les résidences missions sont certes créatives mais elles se veulent avant tout participatives.

 

COMITE D’INSTRUCTION

représentants DRAC, Education Nationale, conseil citoyen, association culturelle, Centre Social, Office de Tourisme des Weppes, élus et techniciens Ville d’Haubourdin, Département du Nord, Région Haut de France…