Informations Covid-19 et PASS Sanitaire (mise à jour le 21 octobre 2021)

Pour consulter les informations liées au Covid 19 en temps réel, rendez-vous sur le site de la préfecture du Nord (en cliquant ici) et sur la page Infos Coronavirus du Gouvernement (en cliquant ici). Pour accéder aux cartes et données chiffrées, cliquez ici.

Pour savoir où effectuer un test de dépistage, en savoir plus sur les cas contact et les mesures liées à la lutte contre l’épidémie en hauts-de-France, rendez vous sur le site de l’Agence Régionale de Santé des Hauts-de-France en cliquant ici.

La Préfecture du Nord a ouvert une cellule d’information du public, depuis le lundi 28 septembre, au 03 20 30 58 00 (du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h). l’adresse de messagerie [email protected] reste disponible pour l’ensemble des questions que se posent les particuliers, collectivités, associations etc.

Si vous avez besoin d’une écoute et/ou d’un accompagnement psychologique par rapport à la crise sanitaire et au confinement, vous pouvez joindre le 03 20 78 22 22 (7j/7, 24h/24). Ce numéro est valable pour les habitants de la métropole lilloise.
Si besoin, vous pourrez être redirigé vers le Centre Médico-Psychologique d’Haubourdin au 03 62 94 39 50.

« Pass vaccinal »

  • Depuis le 28 février, le masque n’est plus obligatoire dans les lieux clos soumis au  « pass vaccinal ». Le port du masque en intérieur demeure dans les transports et les lieux clos non soumis au pass vaccinal.
  • Depuis le 15 février 2022, les règles relatives au « pass vaccinal » ont évolué pour les personnes âgées de plus de 18 ans et 1 mois : la dose de rappel doit être réalisée dès trois mois après la fin de son schéma vaccinal initial et dans un délai de quatre mois maximum.

Allègements des mesures sanitaires

  • Le masque n’est plus obligatoire dans les lieux clos soumis au  « pass vaccinal ». Le port du masque en intérieur demeure dans les transports et les lieux clos non soumis au pass vaccinal, depuis le 28 février. Pour rappel, depuis le 2 février, le port du masque en extérieur n’est plus obligatoire.
  • Le port du masque n’est plus obligatoire dans les salles de spectacle, les salles de concert et les cinémas, depuis le 28 février 2022.
  • Les concerts debout ont repris, dans le respect du protocole sanitaire, depuis le 16 février.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout est de nouveau autorisée depuis le 16 février.
  • Les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, sont ouvertes dans le respect du protocole sanitaire depuis le 16 février.
  • Levée des jauges dans les établissements accueillant du public assis (stades, salles de concerts, théâtres…). Pour accéder à ces lieux, le port du masque reste obligatoire, depuis le 2 février.
  • Manifestations et événements sportifs : le port du masque n’est plus obligatoire depuis le 28 février.

Retrouvez ci-dessous les règles qui s’appliquent depuis le 15 janvier 2022 :

Pour faire face aux deux vagues simultanées des variants Delta et Omicron, le Premier ministre Jean Castex a annoncé le 27 décembre 2021 une adaptation des mesures sanitaires en vigueur. De nouvelles règles sur l’isolement en cas d’infection ou de cas contact ont également été précisées le 2 janvier

VACCINATION

  • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus depuis le 24 décembre 2021.
  • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans depuis le 22 décembre 2021.

Isolement

  • Les règles d’isolement et de quarantaine évoluent dès le 3 janvier, en cas d’infection au Covid-19 ou de cas contact. Cette évolution des règles a été annoncée par le Gouvernement afin de faire face à la diffusion extrêmement rapide du variant Omicron et maintenir dans le même temps la vie socio-économique en France. Retrouvez l’intégralité des nouvelles règles en cliquant ici.

« Pass sanitaire »

  • Un projet de loi sera soumis au Parlement pour transformer le « pass sanitaire » en « pass vaccinal » à compter du 15 janvier. Il vise aussi à durcir les conditions de contrôle et de sanction contre les faux « pass ».

Milieu professionnel

  • Dès le 3 janvier, le recours au télétravail sera rendu obligatoire pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible.
  • Report de toutes les cérémonies de vœux en janvier.
  • Par ailleurs le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise évolue dès le 3 janvier. Consultez le détail des nouvelles règlementations en cliquant ici.

Rassemblements & loisirs (pour 3 semaines à compter du 3 janvier)

  • Les jauges seront rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur.
  • Les concerts debout seront interdits.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout sera interdite.

Jusqu’au 24 janvier inclus, les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s’applique jusqu’à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.

Gestes barrières

  • Le port du masque, déjà obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public, sera étendu à certains centres-villes.
  • Jusqu’au 23 janvier inclus, le port du masque devient obligatoire dès l’âge de 6 ans dans les transports collectifs intérieurs et dans les lieux recevant du public.
  • L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.
  • Les gestes barrières devront être scrupuleusement respectés pendant les fêtes de fin d’année : éviter les embrassades, porter le masque, aérer régulièrement les lieux clos, etc. Il est, par ailleurs, recommandé d’éviter les grands rassemblements : moins on est nombreux, moins on prend de risques.

Déplacements

  • Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu’elles arrivent d’un État membre de l’Union européenne, d’Andorre, d’Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.
  • Par ailleurs, pour faire face à la propagation du variant Omicron, la classification des pays, définie sur la base des indicateurs sanitaires a évolué, avec l’ajout d’une classification pays « rouges écarlates ».

PERSONNELS ET ELEVES

 

Le « pass sanitaire » est exigé depuis juillet dans les établissements et les rassemblements où le brassage du public est le plus à risque sur le plan sanitaire, à savoir :

  • chapiteaux, salles de théâtre, salles de spectacles sportifs ou culturels, salles de conférence ;
  • salons et foires d’exposition (par hall d’exposition) ;
  • établissements de plein air y compris les parcs zoologiques, d’attractions et à thème ;
  • stades, établissements sportifs, piscines, salles de sport ;
  • grands casinos, salles de jeux et bowlings ;
  • festivals assis / debout de plein air ;
  • cinémas et théâtres ;
  • monuments, musées et salles d’exposition ;
  • bibliothèques, médiathèques (hors bibliothèques universitaires et spécialisées, BPI, BnF) ;
  • compétitions sportives ;
  • autres événements, culturels, sportifs, ludiques ou festifs, organisés dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes.
  • établissements de culte pour les évènements ne présentant pas un caractère cultuel ;
  • navires et bateaux, de type navires de croisière
  • dans les discothèques, clubs et bars dansants.
  • dans les fêtes foraines, à partir d’un seuil de 30 stands ou attractions.

  À compter du 9 août, le « pass sanitaire » est étendu :

  • aux activités de restauration commerciale (bars et restaurants, y compris sur les terrasses), à l’exception de la restauration collective ou de vente à emporter de plats préparés, de la restauration professionnelle routière (sur la base d’une liste validée par arrêté préfectoral) et ferroviaire, du room service des restaurants et bars d’hôtels et de la restauration non commerciale, notamment la distribution gratuite de repas ;
  • aux séminaires professionnels. Pour ces derniers, un seuil à 50 personnes continuera de s’appliquer, et l’application se fera uniquement si ces séminaires ont lieu en dehors du site des entreprises ;
  • aux services et établissements de santé et médico sociaux pour les personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies dans ces services et établissements (à l’exception des établissements et services médico-sociaux pour enfants, ou des résidences autonomie). Cette obligation sera levée évidemment dans toute situation d’urgence, ou pour la réalisation d’un test de dépistage. Aussi, les personnes qui ont un soin programmé à l’hôpital devront se munir d’un pass, sauf décision contraire du chef de service [ou autre autorité] si l’exigence du pass est de nature à empêcher l’accès aux soins du patient dans des délais utiles à sa bonne prise en charge ;
  • aux déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux, sauf en cas d’urgence faisant obstacle à l’obtention du justificatif. Cela concerne donc les vols intérieurs, trajets en TGV, Intercités et trains de nuit et les cars interrégionaux non conventionnés. Les autres modes de transport, notamment transports en commun, sont exclus de l’application du pass ;
  • aux grands magasins et centres commerciaux de plus de 20 000m², sur décision du préfet du département, lorsque leurs caractéristiques et la gravité des risques de contamination le justifient, dans des conditions garantissant l’accès des personnes aux biens et services de première nécessité ainsi qu’aux moyens de transport accessibles dans l’enceinte de ces magasins et centres. Le contrôle sera fait à l’entrée du centre commercial, et non au niveau de chaque enseigne dans le centre.

Dans ces lieux, le port du masque n’est plus obligatoire pour les personnes bénéficiant du pass sanitaire. Toutefois, l’organisateur, l’exploitant ainsi que le préfet ont la possibilité de le rendre obligatoire.

Le personnel travaillant dans ces établissements n’est pas concerné par cette dispense de port du masque.

À compter du 30 août 2021, le « pass sanitaire » peut être rendu applicable aux personnes et aux salariés qui interviennent dans ces lieux, établissements, services ou événements.

Le « pass sanitaire » sera obligatoire pour les mineurs âgés de 12 à 17 ans à compter du 30 septembre.

(Source : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire )

 

Obligation du pass sanitaire au travail (30 aout 2021) :

L’obligation du pass sanitaire entre en vigueur ce 30 août 2021 pour les personnes qui travaillent dans certains lieux où le pass sanitaire est déjà exigé pour le public :

  •  Hôtellerie et tourisme ;
  • Bars et restaurants ;
  • Établissements culturels, de loisirs ou sportifs (cinémas, théâtres, salles de spectacles ou de concerts, monuments, musées, bowling, salles de jeux, zoo, parcs à thèmes, etc.) ;
  • Séminaires, foires et salons professionnels (rassemblant plus de 50 personnes et organisés en dehors des locaux de l’entreprise) ;
  • Transports longue distance de personnes ;
  • Grands centres commerciaux (sur décision préfectorale).
    Consultez la liste complète des établissements.

Toutes les infos sur le site du Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion en cliquant ici.

 

Qu’est-ce que le pass sanitaire ? :

Pour rappel, le pass sanitaire consiste en la présentation de l’un des trois documents suivants :
schéma vaccinal complet;
test négatif de moins de 72h (RT-PCR, antigénique ou auto-test supervisé);
certificat de rétablissement datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

Plus d’infos sur le site du gouvernement en cliquant ici.

FAQ sur l’extension du pass sanitaire pour les professionnels

 

Dans ce contexte de progression de la circulation virale, le préfet du Nord a prolongé l’arrêté relatif au port du masque jusqu’au 16 septembre 2021 inclus. Ainsi, le port du masque reste obligatoire pour les personnes de 11 ans et plus :

  • aux abords, dans un rayon de 50 mètres :

– des marchés, braderies, brocantes, vides-greniers et autres ventes au déballage, ainsi qu’à l’intérieur de ceux-ci, qu’ils se tiennent dans des espaces couverts ou en plein-air ;

– des entrées des centres commerciaux les samedis et dimanches ;

– des entrées des établissements scolaires et universitaires ;

– des entrées des lieux de culte aux jours et heures de la tenue des offices et cérémonies ;

– des stations et lieux d’arrêt des transports collectifs de voyageurs.

  • dans les files d’attente de toute nature ;
  • à l’occasion de tout regroupement de plus de 10 personnes (dont les manifestations revendicatives) ;
  • dans les zones piétonnes, permanentes ou temporaires, les samedis et jours d’événements particuliers ;
  • dans les espaces réservés aux spectateurs des enceintes sportives de plein air ;
  • dans les fêtes foraines.

Les plages, parcs et jardins ne sont pas soumis à l’obligation du port du masque.

En outre, dans les communes du littoral du département du Nord (Bray-Dunes, Dunkerque, Ghyvelde, Grande-Synthe, Grand-Fort-Philippe, Gravelines, Leffrinckoucke, Loon-Plage et Zuydcoote), le port du masque est obligatoire dans les zones à forte concentration de population. Ces zones sont matérialisées par les municipalités.

Plus d’infos sur le site de la préfecture du Nord en cliquant ici.

À partir du 21 juillet 2021, le pass sanitaire, est étendu à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes : événements publics en intérieur ou en extérieur, parc à thèmes, zoos, établissements sportifs clos et couverts, bowlings, salles de jeux, cinémas, théâtres, musées et monuments.
Le seuil de 1000 personnes est abaissé à 50 personnes dans tous les lieux organisant des évènements où le pas sanitaire est déjà appliqué : lieux de spectacles, stades, salons et foires, festivals, grands casinos.
Le pass sanitaire, c’est la présentation de l’une de ces 3 preuves :
– certificat de vaccination (schéma vaccinal complet)
– preuve d’un test négatif RT-PCR ou antigénique (de moins de 48h)
– certificat de rétablissement (d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois)
L’obligation du pass sanitaire est repoussée au 30 août pour :
– les jeunes de 12 à 17 ans.
– les salariés des lieux et établissements recevant du public (leur 1e injection devra être réalisée au plus tard le 1er août).

 

Pour le grand public :

Ci-dessous la liste des personnes éligibles.
Retrouvez la liste des centres de vaccination sur www.sante.fr.
Prise de rendez-vous sur
www.sante.fr et www.doctolib.fr

 

 

Pour les personnes de 75 ans et plus :

La vaccination des personnes de 75 ans et plus débute le lundi 18 janvier 2021 : pour vous faire vacciner, prenez rendez-vous dans l’un des centres de vaccination.

Retrouvez la liste des centres de vaccination

Plus d’informations ici

Arrêté préfectoral vaccination
Carte vaccination Covid département du Nord